Entretien avec le coach Jon Hayduk

 

**CETTE VERSION EST UNE TRADUCTION DE LA DISCUSSION AVEC JON HAYDUK / ENGLISH INTERVIEW FOLLOWS**

Pouvez-vous vous présenter ? Votre carrière en tant que joueur, votre parcours après la compétition ? Qui est Jon Hayduk ?

J'ai commencé à jouer à Vancouver avec mon premier tournoi majeur en 2002 au WUGC à Hawaii.  J'ai ensuite passé 5 ans à l'UBC Ultimate.  J'ai joué avec Furious George pendant 8 ans, j'ai gagné deux championnats du monde avec TFP parmi un mélange d'autres équipes compétitives au cours des années.

Ma vie d'entraîneur a commencé en 2006 dans une école secondaire locale où je suis resté pendant 12 ans.  Pendant cette période, mon amour de l'entraînement a grandi, avec tous ses défis et leçons uniques, et avec cette passion, de nouvelles opportunités se sont présentées.  J'ai entraîné le programme junior de la Colombie-Britannique pendant 10 ans et j'ai eu la chance d'être nommée pour des tournées avec diverses équipes nationales : 2012 U20 féminin, 2013 U24 mixte, 2014 U20 ouvert, 2016 U20 ouvert, 2019 U24 ouvert.

Récemment, mon attention s'est portée sur l'entraînement au niveau supérieur.  J'ai eu une excellente année avec Blackfish à Vancouver avant de déménager à Montréal pour travailler avec les programmes ici.  C'est incroyable d'être impliqué avec le Royal, Mephisto, et le Club M et j'ai hâte de travailler avec tous les entraîneurs et joueurs dévoués tout en apprenant tout ce que je peux !

Qu'est-ce qui vous a amené à Montréal ?

En une phrase : une accumulation d'événements de la vie et une opportunité d'essayer quelque chose d'effrayant.

J'ai eu une belle expérience avec les athlètes U24 du Québec en 2019 et ils avaient une vision pour l'ultimate au Québec qui semblait bien correspondre.  J'ai donc laissé tout ce qu'une vie à Vancouver a apporté, et j'ai déménagé à Montréal avec deux sacs et mon matériel photo.

Quelles sont les techniques d'entraînement que vous allez mettre en œuvre cette saison avec le Royal ?

C'est une question pour un livre, pas pour un Q&R !  Je dirai cependant que je me concentrerai surtout sur l'aspect mental du sport et de la performance, car je crois que tout découle d'un bon état d'esprit : culture d'équipe, performance, sentiment de valeur et récompense personnelle. 

Comment s'est passée votre arrivée en tant qu'entraîneur au Royal et comment se présente le duo avec Isabelle Lemay ?

Le Royal a été formidable !  Les propriétaires ont été très favorables aux initiatives et à la vision de l'équipe, les joueurs ont été excités de revenir sur le terrain et ont vraiment adhéré à tout ce que nous leur avons demandé. 

Isabelle s'est montrée très à l'aise !  Son expérience, à la fois en tant qu'entraîneure et dans la communauté, a été un atout considérable pour l'équipe.  Notre seul véritable défi est que nos réunions ont tendance à se transformer en de longues discussions sur la vie, l'univers et tout le reste.  Cette confiance et cette capacité à bien communiquer sont les clés du succès d'une équipe !

Comment avez-vous préparé l'équipe pour le retour à la compétition après la pandémie sur le plan physique et psychologique ?

Sur le plan physique, nous nous sommes appuyés sur notre entraîneur de force et de conditionnement physique pour les faire progresser progressivement, tout en modifiant notre entraînement sur le terrain pour permettre aux joueurs de retrouver des schémas de mouvement et une force qui leur permettent de concourir en toute sécurité.  Sur le plan psychologique, la pandémie a été difficile et nous a tous affectés différemment.  Nous nous sommes efforcés de garder nos comparaisons localisées : être meilleur aujourd'hui qu'hier.  Il faut comprendre que l'endroit où l'on se trouvait il y a deux ans (ou au moment où la vie s'est arrêtée) n'a aucune importance.  Les joueurs attendent beaucoup d'eux-mêmes et c'est un grand défi pour eux de pardonner leurs erreurs et de les améliorer.

Que pensez-vous de la ligue cette année ?

Je suis heureux de recommencer à jouer !  Les détails et le format sont sans importance. C'est génial de retrouver une équipe et de travailler pour atteindre un objectif.

Quelle équipe est la plus redoutée dans cette compétition à trois ?

Redoutée ? Nous ne laissons pas la place à la  peur.  Notre plus grande compétition sera avec nous-mêmes : gérer notre espace de tête, notre concentration, notre positivité et nos efforts.  Le reste n'est qu'un jeu !

Un message pour les supporters du Royal ?

Les partisans de Montréal sont légendaires et sont  renommés dans toute la ligue, j'invite tout le monde à venir célébrer ce retour au sport !  Créons tous un premier match à domicile mémorable : venez nous encourager dimanche et profitez à nouveau de la communauté !

Merci à Jon Hayduk pour son temps et ses précieux mots !

__________________________________________________

ENGLISH VERSION

Can you introduce yourself ? Your career as a player, your path after the competition ? Who is Jon Hayduk ?

I started playing in Vancouver with my first major tournament in 2002 at WUGC in Hawaii.  That led into a great 5 years with UBC Ultimate.  I played with Furious George for 8 years, won two World Championships with TFP among a mix of other competitive teams over the years.

My coaching life started in 2006 coaching at a local high school where I stayed for 12 years.  During that time my love of coaching grew, with all its unique challenges and lessons, and with that passion, new opportunities arose.  I coached the BC Junior program for 10 years while I was eventually blessed to be nominated for tours with various National teams: 2012 U20 Women’s, 2013 U24 Mixed, 2014 U20 Open, 2016 U20 Open, 2019 U24 Open.

Recently my focus has shifted to coaching at the next level.  I had a great year with Blackfish in Vancouver before moving to Montreal to work with the programs here.  It has been amazing to be involved with the Royal, Mephisto, and Club M and I’m looking forward to working with all the dedicated coaches and players while I learn all I can!

What brought you to Montreal ?

In a sentence: a culmination of life events and an opportunity to try something scary.

I had a great experience with the U24 athletes from Quebec in 2019 and they had a vision for ultimate in Quebec that sounded like it would be a good fit.  So I left everything a life in Vancouver brought, and moved to Montreal with two bags and my camera gear.

What are the coaching techniques you will implement this season with the Royal ?

This is a question for a book, not a Q&A!  I will say though that most of my focus will be on the mental side of sport and performance as I believe everything flows from the right head space: team culture, performance, sense of value, and personal reward. 

How did your arrival as a coach at the Royal go and how does the duo with Isabelle Lemay look like ?

Royal has been great!!  The ownership has been very supportive of initiatives and vision with the team, the players have been excited to be back on the field and really bought in to everything that we’ve asked of them. 

Isabelle has been a great fit!  It’s been a huge asset to have her experience, both as a coach and in the community, with the team.  Our only real challenge is our meetings tend do devolve into just long discussions about life, the universe, and everything.  Having that trust and ability to communicate well is key to a successful team!

How did you prepare the team for the return to competition after the pandemic on a physical and psychological level ?

Physically we relied on our Strength and Conditioning coach to bring them along gradually while we modified our on field training to allow the players to get movement patterns and strength back to a place where they can compete safely.  Psychologically the pandemic has been tough and affected us all differently.  There has been a huge focus on keeping our comparisons localized:  be better today than you were yesterday.  To understand that where you were 2 years ago (or whenever life shut down) is irrelevant.  The players have high expectations of themselves and it is a great challenge for them to forgive their mistakes and improve on them.

How do you feel about the league this year ?

Happy to be back playing!  The details and format are inconsequential. Being back with a team and working towards a goal has been amazing.

Which team is the most feared in this 3-way competition ?

Feared? We don’t operate from a place of fear.  Our biggest competition will be with ourselves: managing our headspace, focus, positivity, and effort.  The rest of it is just a game!

Any message for the Royal fans ?

The fan base in Montreal is legendary and is renowned throughout the league, and I’d invite everyone to come celebrate this return to sport!  Let’s all create a memorable home opener: come cheer us on Sunday and enjoy the community again!