Défaite crève-cœur à Québec pour le Royal

Sous la pluie, devant une foule survoltée, le Royal de Montréal (2-6) a été contraint de s’incliner en prolongation face à l’Outlaws d’Ottawa (2-6). Le match avait lieu, pour la deuxième année consécutive, au Cégep Garneau de Québec samedi dernier.

Quart par quart

  • Le Royal avait pourtant débuté le match en lion, enchainant les bris pour mener par quatre points à un moment du quart et le terminer par la marque de 7-3.
  • Ça s’est énormément gâté au deuxième quart, alors que le Royal a multiplié les erreurs pour laisser Ottawa niveler la marque à 9-9.
  • On a alors assisté à une deuxième demie beaucoup plus serrée, les deux équipes ne prenant pas d’énorme risque. Belle remontée du Royal, qui a échappé quelques points pour les rattraper et ramené tout le monde à 13-13 à la fin du troisième quart.
  • Le quatrième quart était très ouvert : 12 points ont été marqués en tout. Les deux équipes, toujours nez à nez, n’ont pas été capable de se démarquer et le Royal n’a pas été capable de convertir sa possession, la dernière du temps réglementaire, pour le terminer à 19-19.
  • Le Royal de Montréal a gagné la mise au jeu, et a lancé en premier. Cependant, on n’a pas été capable de briser, toujours derrière l’Outlaws d’Ottawa, qui a terminé la prolongation en avance pour gagner le match 21-22.

3 points à retenir

  • Ce n’est pas un joueur toujours reconnu pour son apport offensif, mais l’ajout de Simon Charrette sur la ligne offensive a payé pour le Royal. Cinq buts et une passe pour le joueur montréalais, le sommet pour les buts dans ce match. Bravo!
  • Ce fameux quart difficile que les joueurs dénoncent depuis le début de la saison n’est pas arrivé en deuxième demie comme à l’habitude, mais c’est bel et bien le deuxième quart qui a fait défaut. Après un début de match tonitruant (7-3), on a laissé Ottawa nous rattraper (9-9). Si le Royal confirmait en première demie, le match aurait été rapidement hors de portée. Dommage, mais ça a donné une intense deuxième demie!
  • L’objectif des séries s’éloigne avec le résultat crève-cœur du match. Avec quatre matchs à jouer, dont Toronto et New York à affronter, il faudra être parfait et espérer que les équipes plus hautes trébuchent, mission mathématiquement possible, mais pratiquement ardue.

Prochaine rencontre

Le Royal de Montréal tentera de rebondir samedi prochain contre le Rush de Toronto, au complexe sportif Claude-Robillard à 18 heures. Des billets sont toujours disponibles juste ici. La partie est disponible en direct ou en rediffusion sur la plateforme AUDL.TV.